Retour Accueil

A découvrir

Entre ville et campagne, LIGUGÉ invite le promeneur à découvrir ses multiples charmes. La nature est tout particulièrement mise à l'honneur sur un territoire où environnement, artisanat et industrie ont s'accorder pour le plaisir de tous.

ALORS VENEZ VITE APPRÉCIER LES SITES PITTORESQUES DE LIGUGÉ :

 

givrayvague verte Domaine de Givray

Ce superbe Domaine comprend une forêt fréquentée par de nombreux promeneurs.

Des installations ont permis d'aménager au cœur du Domaine un complexe de salles pouvant accueillir de multiples activités associatives et une grande salle louée aux particuliers, aux entreprises et aux associations.

 

barre verte

 

ile pontvague verteL'Île de Pont

La commune dispose d'un espace de loisirs de plus de 30 000 m2 au bord du Clain.

Classé « Espace naturel exceptionnel » par le Conservatoire Régional Poitou-Charentes des Espaces Naturels, cet espace granitique abrite une flore rare et une faune abondante.

L'aménagement d'un espace de loisirs a contribué à faire de l'Ile de Pont un lieu agréable et connu de tous, où la pêche, la promenade et les pique-niques sont rois.

barre verte

 

sonningvague verteLe parc de SONNING et le kiosque à musique

Au beau milieu d'un parc arboré, le kiosque à musique, construit en 1923, témoigne de l'attachement des Ligugéens à l'activité municipale.

Ce kiosque fait partie intégrante du petit patrimoine culturel de la commune régulièrement restauré.

 

barre verte

 

lavoirvague verteLes lavoirs

Traversée par le Clain et le Divan de Presle, LIGUGÉ recèle quelques lavoirs précieusement conservés, à découvrir au fil des promenades.

 

 

barre verte

 

vague verteLe Plan d'Eau de la Filature

La Société de Filature et Tissage de LIGUGÉ, créée en 1856, fabriquait des toiles lourdes, des bâches, des sacs à charbon et à blé, ainsi que de la toile à draps en chanvre, du fil retors et des ficelles.

La filature était la seule industrie textile de la région et employa jusqu'à 380 personnes ; elle fonctionna jusqu'en 1976. N'ayant pas suivi le développement industriel de l'après-guerre, et malgré quelques tentatives de modernisation (fabrication de pots de yaourts, d'étiquettes...), sa fermeture fut durement ressentie, entraînant le licenciement d'un grand nombre de personnes.

Abandonné en 1985, le site a été pillé et est devenu aujourd'hui une friche industrielle inesthétique. En revanche, le plan d'eau dit de la filature ainsi que l'île qui s'y trouve, sont des lieux très prisés des promeneurs et des pêcheurs en raison des essences d'arbres rares qui y sont plantées et des poissons qui y vivent.